UNE PRISE DE PAROLE sans bla bla....

Magnifique prise de parole cher Richard, ta prise de parole montre l'investissement que tu mets à servir tes concitoyens, mais aussi le monde si délaissé de l'artisanat. Après l'action que tu as mené et que tu mènes pour que les multinationales publient leurs comptes annuels des résultats, comme "Lactalis ou Bigard" et qui revient au gout du jour dans l'hémicycle puisque: "Les députés ont adopté mercredi 18 avril un amendement qui renforce les sanctions en cas de refus des groupes agroalimentaires de publier leurs comptes annuels des résultats." "Cet amendement, adopté lors de l’examen du texte en commission des Affaires économiques, entend renforcer l’efficacité du dispositif de sanctions prévues par la loi Sapin II. Porté par l’élu MoDem Richard Ramos, il était co-signé par plus de 60 députés" Ouest-France avec AFP. Publié le 18/04/2018 Tu te poses en défenseur des causes justes et humanistes. Encore une fois, fier de notre député.

JE SUIS FIER D'ETRE SON AMI...

Encore une fois Richard Ramos, député du Loiret, mon ami, droit dans ses bottes, affronte la tromperie, l'ignominie, la magouille et le laxisme. Voilà ce que l'on attend de nos députés

Un député traite les dirigeants de Lactalis de voyous et veut les obliger à publier leurs comptes mardi 23 janvier 2018 à 17:22 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne Richard Ramos, député MoDem du Loiret, a déposé un amendement au projet de loi sur le droit à l'erreur pour obliger les groupes agro-alimentaires à publier leurs comptes annuels. Avec l'AFP Bientôt un amendement Lactalis ?

MARC FESNEAU, Président du groupe MOdem à l'Assemblée...

C'est ce que l'on attend d'un politique qui fait "poids". Intervention cohérente et justifiée de Marc Fesneau, Président du groupe Modem à l'assemblée

TOUT PRES DE NANTES, il y a un aéroport ...

Je ne suis pas un spécialiste, je n'ai pas non plus d'idée sur ce projet de NDDL. Mais enfin, une décision est prise et il faut en féliciter le gouvernement. Le discours du Premier ministre me paraît très intéressant et complet, de par la lisibilité de l'ensemble des questions posées et réponses faites. Il me semble que tout est expliqué et explicite et que rien n'a été mis de côté. Maintenant il reste deux points importants me semble-t-il, quelle négociation pour le dédit qui engage les deniers publics et quel projet pour Nantes ?.

DES MINISTRES QUI NE SAVENT PAS, c'est "NOUVEAU"...

 Lactalis le meilleur exemple de ce que l'on avance. Depuis octobre 2017 lors d'un discours de Macron où il demande affaire cessante d'obliger et de punir les entreprises qui ne publient pas leur compte. Nous sommes le 16 janvier 2018 et toujours rien, le ministre de l'agriculture en charge de régler le problème particulier d'ACTALIS, ne connaît pas les comptes de ce dernier et ne leur a même pas demandé. (Cash investigation). Mon ami et député du Loiret Richard Ramos, lui fait son boulot et demande des comptes à LACTALIS lors d'une commission parlementaire. (voir l'A2 20h de ce jour)

ENFIN UN DEPUTE QUI EST LA, pour les autres ...

Voilà comment je vois le mandat d'un député, le combat pour les autres et non pas pour son "moi". Je remercie mon ami Richard pour ces propos tellement cohérents et justes.

De plus je le félicite de ne pas regarder les différences, mais plutôt les rapprochements et pourquoi pas avec F. Ruffin (que j'aime bien d'ailleurs).

Retrouvez mon intervention du 10 décembre dans l'émission C Politique sur France 5

CHANGEMENT DE MAILLOT...

Ah! souvenir, souvenir, bien sur je n'étais pas au même niveau d'élu, mais quand même... J'aime beaucoup ce "type" là ... Pour F. Ruffin, c'est le maillot de foot, fièrement arboré à la tribune de l'Assemblée.

Ce maillot de l'Olympique Eaucourtois, le club d'Eaucourt-sur-Somme

Tout comme mon ami et néanmoins député du Loiret R.Ramos, je me sens de temps à autre proche de F.Ruffin.

MAIS D'OU VIENT P.DRAHI ?...

Le Fossoyeur de son personnel, l'ami des politiques et des banques vient de recevoir le premier coup de bâton. Mais si il coule, lui ne risque rien...

Patrick Drahi tente de rassurer les marchés

LA FORMATION, MAIS POURQUI ET AVEC QUI ?...

Eh si elle commençait par contrôler toutes ces sociétés qui se sont dites "de formations" mais qui n'en n'ont jamais donné une seule et par contre touchaient de sacrées royalties provenant de l'argent public et donc bien sûr des gouvernements successifs. A l'époque j'en ai connu qui se targuaient de recevoir beaucoup d'argent pour peu ou pas de boulot ...

Formation: Muriel Pénicaud dévoile une réforme explosive

TOUT FOUT LE CAMP !...

La question que je pose à M.Macron: comment allez-vous nous faire passer la pullule qui tend à dire que ceux assujettis à l'ISF en seront en partie exonérée, à la condition qu'ils investissent dans des entreprises Françaises. Alors que, d'une part, celles-ci sont soit rachetées, soit ne possèdent plus qu'infime partie de leur capital et que d'autre part je ne vois pas ces gens-là, investir dans des PME PMI en prenant des "risques" et où la rentabilité ne peut venir qu'à long terme. Les investisseurs dont vous espérez bénéficier M. Macron, ne sont pas des philanthropes et attendent pour ne pas dire, sur le champ, un retour sur investissement ?

Meurthe-et-Moselle : la cristallerie Baccarat passe sous pavillon chinois